RÃAMDE http://raamde-bf.com Thu, 31 Mar 2022 11:25:52 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.1.13 Almay rãmb wilgame tɩ b na n yãaga Burkĩna Faso tãrãzisẽo wã http://raamde-bf.com/?p=8297 http://raamde-bf.com/?p=8297#respond Thu, 31 Mar 2022 11:24:58 +0000 http://raamde-bf.com/?p=8297 Tʋʋlg kiuug rasem 30 yʋʋm 2022 soabã, Burkĩna Faso tẽngã taoor soaba , Ketena kolonell Poll Ãari Sãadaoog DAMIB reega Almay tẽngã sull ning sẽn get Sayalll soolmã no-rɛɛs a  Kiristof Rɛrlaf.

A waame n na n ges zu-loees nins sẽn be Burkĩna Faso la Sayallã tẽns a taabã pʋse. B sõasgã ne taabã, poore, a Kiristof Rɛrlaf wilgame t’a sõsa ne tẽngã taoor soaba, sẽn kẽed ne zu-loees nins sẽn be Sayallã soolem yõ-koglg kaalmã wɛɛngẽ. A togsame tɩ b naaga taab n ges rabay nins b sẽn na n dɩk n sõng taab n zab ne nin-wẽnsã. Alemay sullã no-rɛɛs leb b wilgame tɩ b kell n goma tẽns a yiibã zood sẽn sɩng na ta yʋʋm 60 rõanda wã bũmb nins fãa sẽn zĩnd a pʋgẽ. Yʋʋmd fãa yaa Eero wã ligd milyão 150 la b yãkda n sõngd Burkĩna faso  yõ-koglgã wɛɛngẽ. Sã n ya ne sẽn kẽed ne tãrãzisẽo wã, a Kiristof Rɛrlaf wilgame tɩ bãmb sõasgã pʋga, a mikame tɩ tẽngã taoor soab sẽn baood n yɩɩd ya a tẽngã nin-buiidã na paam koglgo.

Kibarã yii na-zakẽ kiba-kɩtba nengẽ

Burkina : l’Allemagne va accompagner la Transition

Le président du Faso, le lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba a accordé, en fin d’après-midi, une audience à l’Envoyé spécial de l’Allemagne pour le Sahel, Christoph Retzlaff.

Cette première visite au Burkina Faso en tant qu’Envoyé spécial de l’Allemagne pour le Sahel vise à mieux comprendre la situation qui prévaut au Burkina Faso et dans l’ensemble de la région, a expliqué Christoph Retzlaff à sa sortie d’audience.

« Nous avons eu des échanges profonds sur la situation au Burkina Faso et dans la région et sur les défis multiples auxquels est confronté le pays. Nous avons aussi échangé sur ce que nous pouvons faire pour contribuer à améliorer la situation sécuritaire dans votre pays et dans l’ensemble de la région », a-t-il déclaré.

Il s’est, en outre, agi au cours des échanges de voir « comment faire pour renforcer la prévention dans le cadre de la menace terroriste dans les pays côtiers, du Golfe de Guinée. »

Selon Christoph Retzlaff, la coopération bilatérale « étroite et amicale » entre son pays et le Burkina Faso, qui date de plus de 60 ans, a été également au centre des échanges avec le président du Faso. Cette coopération permet à l’Allemagne d’investir « un volume d’environ 150 millions d’euros chaque année dans le développement et la sécurité », a souligné le diplomate allemand.

« Nous avons aussi discuté des prochaines étapes dans la Transition; nous avons compris à travers les échanges que la sécurité est une priorité actuelle pour les autorités », a indiqué l’Envoyé spécial de l’Allemagne pour le Sahel.

Direction de la communication de la présidence du Faso