Non classé

Laogã zîigẽ tʋm-tʋmdb basa gẽebã la b kẽ yẽsg pʋgẽ.

Arzɛkã koglg tʋmtʋmdb sul-kaseng wilgame, tɩ b na n yalsa  gẽebã, bãmb sẽn da gãnege, n na n maan sigr kiuug rasem 25 n na ta a rasem 29 daarã, la b sak tẽngã naab sẽn bool-b tɩ b wa tɩ b yẽs-n-kõ-taabã pʋgẽ. B no-rɛɛsã wilgame,  tɩ bãmb sẽn yalsd  gẽebã, yaa sẽn na yɩle n leok tẽngã taor soab sẽn maan booll ningã. Boollã yaa perzidã Rok Kaboor sẽn tall sõasga, ne « Telvizẽo » wã rãmb n n na wilg a yʋʋm a 2 sẽn yɩ toto wã pʋgẽ. Yaa sõs-kãng pʋg la b kell n bẽd n kos-ba, tɩ b bas gẽebã la b wa zĩnd tɩ b yẽse. Yaa na-kẽnd-kãng pʋga, la arzɛkã tʋmtʋmd sull ne gofneema na n tõog n paam b zu-loeesã tɩɩm.

Kibarã yii le faso.net

Crise au ministère de l’Économie : La Coordination des syndicats suspend sa grève, en réponse à l’appel du président du Faso

La Coordination des syndicats du Ministère de l’économie et des Finances (CS-MEF) a annoncé la suspension de son mot d’ordre de grève initialement prévu pour se tenir du 25 au 29 juin 2018.
À en croire le communiqué, la Coordination des syndicats du Ministère de l’économie et des finances (CS-MEF) a suspendu son mot d’ordre de grève, en réponse à l’appel du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.
En effet, au cours d’un entretien consacré au bilan de son mandat à mi-parcours, le chef de l’État a invité les syndicats dudit ministère à lever leur grève et à privilégier le dialogue. « Je voudrais encore réitérer toute ma disponibilité et celle du gouvernement à la discussion.
Je voudrais encore demander aux syndicats du ministère de l’Économie et des Finances de lever leur mot d’ordre de grève, de reprendre leur service de manière à ce que nous puissions engager des discussions qui tiennent compte de tout ce que nous avons engagé avec les autres centrales (syndicales, ndlr) aujourd’hui », a-t-il déclaré.
Avec ce communiqué, la CS-MEF et le gouvernement pourront se retrouver autour d’une même table afin de trouver une solution à cette crise qui n’a que trop duré.

LeFaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *