Non classé

Karen-biis pẽgr kũuni

Sa-sik kiuug rasem 18 sẽn loogã, lekoll karen-biis 95 n paam pẽgr kũuni Kosyam na-zakẽ wã sõasgã roog pʋga. Pẽgr kũunã yɩɩ karen-biis sẽn karemd lekoll-bãoonesã pʋse, la koll-bɛdã pʋs karen-biisi, la tẽngã naab bool n kõ pẽgr kũunã. Kũunã taasg yɩɩ gofneema taoor soab a Poll Kaba Keba n lʋɩ taoore, n zĩnd tẽngã naab yʋʋr yĩnga, tɩ tʋʋmdã maane. Tʋʋmdã gom-zug yaa « karen-doogo, rɩk pẽgr kũun karen-doog pʋga, a wekda karen-biis yam n kɩtdẽ tɩ b kaorengã kẽnd taoore ». Tikrã yaa sẽn na n dɩk pẽgr kũun n kõ karen-biis sẽn tʋm sõma Burkĩna Faso wen-vɩɩs a naasã pʋgẽ, n segd ne pẽgr kũuni. Rẽ n kɩte, karen-biig fãa paam pɛlg kengr kaset sebre, la kaoreng teedo : karen-bi-bãoonegã zĩigẽ, karen-biig fãa paama « taablɛt ». Karen-bi-bɛd sẽn dɛbd-b Inivɛrsite wã zĩigẽ, ned fãa paama « ogdinatɛɛre » sẽn na yɩle n sõng-a t’a paam Inivɛrsite wã karen-doogẽ kẽnd sebr nana. Tʋʋmdã sigind-b rɩka ligd sõor sẽn tat tus 10 n digd tus 40, n kõt-ba. Pʋgẽ be karen-biis kẽer paama tus 10 n digd tus 20. Karen-bi-bɛdã kẽer paama 20 n digd tus 40. Tẽngã naab nengẽ yẽ kõ-b-la tus 40 n digd miyõ a 1 (yembre). Rẽ kɩtame tɩ kaorengã minisr a Tanisla Waro koeesã pʋgẽ, a wilgame tɩ yaa Karen-biisã, n tʋm sõma, rẽ n kɩte tɩ gofneema taoor soab be rũnda, n dɩkd pẽgr kũunã, n taasd karen-biisi, la karen-biis ba-rãmb yʋʋm 2018 soabã pʋgẽ. A pẽga kambã, la a pʋʋs-b ne b paoongo. A kell n pʋʋs karen-saamb dãmbã ne b tʋʋm-toogo. Minisrã koɛɛg poore, gomdã lebg n  waa sẽn paam-b  kũunã nengẽ. A Sela Batɩyano rɩka koɛɛga, n pʋʋs gofneema, a sẽn maooda, sẽn na yɩl n keng karen-biisã pɛlg tɩ b paam n karem karen-sõngã. A pẽga tẽngã naab ne a gofneema, b yam-yãk-sõngã yĩnga. A boola karen-biisã tɩ b tʋm sõma, la b tall tẽng-n-bi-tɩrlem yam, sẽn na n yɩlẽ tɩ wakat buud fãa bɩ b ket n paamd pẽgr kũunã.

Antoand Dezɩɩre Palingwẽnde WEDRAOOGO

L’excellence récompensée à l’école

Le samedi 18 août, ce sont quatre-vingt-quinze (95) élèves issus du primaire et du secondaire ont été récompensés dans la salle polyvalente de Kosyam. La cérémonie officielle du « Prix de l’excellence scolaire du président du Faso » a été patronnée par le président Faso, représenté par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.

Placé sous le thème « L’école, l’excellence à l’école, gage d’un leadership au service du progrès et de la prospérité », cette cérémonie de distinction à l’égard des meilleurs élèves vise à encourager les lauréats et à promouvoir l’excellence au Burkina Faso. Ainsi, les bénéficiaires ont reçu chacun une attestation, un kit scolaire ; des tablettes pour les meilleurs élèves du premier cycle ; des ordinateurs pour les meilleurs élèves qui ont décroché leur premier diplôme universitaire et une somme allant 50 à 200 000 F CFA. Cette récompense est ajoutée à la gratification du président du Faso qui va de 200 000 à un million. de F CFA. Ainsi après le mot du ministre Stanislas Ouaro, en charge l’Education nationale, qui a trouvé en cette cérémonie un moyen pour applaudir les talents qui se sont distingués lors des examens scolaires de la session 2018 et le premier ministre qui réitéré ses vives félicitations à tous les lauréats, aux parents des élevés et aux différents enseignants pour le travail abattu, la parole est revenu à la représentante des lauréat. Chella Bationo a salué les efforts que fournit le gouvernement Burkinabè pour permettre à elle et ses camarades de pouvoir bénéficier d’une éducation de qualité.

Elle a aussi  adressé sa gratitude à l’endroit du président du Faso et du gouvernement pour l’initiative. Elle a en outre invité ses camarades à œuvrer ardemment dans le travail, dans la discipline, afin de toujours cultiver en eux l’excellence.

Antoine Désiré Palingwindé OUEDRAOGO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *