Non classé

Daarã tagsgo

Weoogã bã-kɛgeng nin-sabls tẽngẽ. B yeelame tɩ weoog bã-kɛngeng n be nin-sabls tẽnga, la bãagã kʋʋda ãdem biisã beoog fãa. La yaa bõe la weoog bãaga? Weoogã bã-kɛngeng sẽn kẽed pãaf nin-sabls tẽnga. Pãafã lebgda sagdo,  nin-buiid vɩɩmdg ne taab sʋka. Sag-kãens yaa tõnd a nin-sablsã sẽn ket n vʋɩ tɩ ya : « mam yaa more, fo yaa merka, yẽ yaa katoliki, bãmb yaa maan-kʋʋda ».  Wall : « mam naab yaa naaba,  a zagl yaa naam kɩɩsda ». Rẽnd tõnd yãabã sẽn ka yembrã, d ka tõe n sõng taab ye. Yaa wã n ya sagdo, n pid tõnd zagsã noore, n wʋkd rũm-wẽnsã tɩ b yũud tõnd zɩɩmã, n kɩt tɩ nin-sabls tẽngã ka tõe n me, la a ka tõe n yidg ye. Tõnd sã n ka pɩɩs sagdã n serg d zagsã seese, la d tall yãabã a yembre, beoog neerã wɛɛngẽ, nin-sabls tẽngã na n kell n paa kɩɩbdo. Sẽn na yɩl n pɩɩs sagdã m ba Patarbtaal ne a pag a Pasɩngrẽembẽ la b biig a Panongembar zãgsame. B zãgsa yɩɩre, la saagr kaoolg zamaanã n zĩ ne sãmbse.

Wɛgsgo

Tagsgã võore, yaa sẽn na n wilg nin-sablsã nin-buiidu tɩ b bas b zagsã pʋse, b rog-n-mikã tũudum na-kẽnda, b dĩin dãmb pʋsẽ, wall Politikã pʋg yala, la b naag taab n vɩɩmd ma-biir la saam-biiri. B naag taab n vɩɩmd wa neb sẽn ya zak a yembr neba nin-sabls tẽngã meebo, la a yidgr wɛɛngẽ. Tõnd Politikã bɩ d dĩin dãmbã, bãmb yaa sor sẽn takd tõnd tɩ d pẽnegd taaba. Tõnd naag taab n dɩk d yamã n bao d beoog neerã pʋgẽ, vʋɩ-kãng  ka segd n tiis tõnd tɩ d ka tõe n zems taab ye.

 

Daarã yel-bũndi :

Yẽnd sã n ya a yembre, bɩ a yɩ pɛɛlga.

Yel-bũndã võore

Tẽng sã n ya tẽn-yende, bɩ a yẽeg a meng n kẽng taoore, a nin-buiidã vʋɩɩmdg ne taab wɛɛngẽ,  a yidgri, la a taoor kẽnde. Rẽ la b yeta:” yẽnd sã n ya a yembre, bɩ a yɩ pɛɛlga”.

Pẽgdwẽnde Erik Zĩnaaba.

 

                                                  Pensée du jour

 

Le palu dingue en Afrique. Selon les informations, la dingue sévit de nos jours en Afrique et tue chaque jour de milliers de personnes. Mais, qu’est-ce que le palu dingue ? L’évolution de la dingue en Afrique. La cause cette maladie, ce sont la présence de saletés dans la vie des hommes. Ces saletés sont issues des divergences qui existent entre les peuples, certains disant : « Je suis musulman, tu es protestant, il est catholique, ils sont des adeptes de la religion traditionnelle » ou encore « Je suis au pouvoir, un tel est dans l’opposition ». Comme nos visions ne sont pas les mêmes, nous ne pouvons pas nous entraider. Tout cela représente des saletés, déposées devant nos portes, entrainant ainsi des moustiques qui aspirent notre sang et qui empêchent le développement de l’Afrique. Si ne nous ne taisons pas nos disputes, songions à balayer les saletés qui se trouvent devant nos portes et observions la même vision pour un lendemain meilleur, le continent africain ne s’épanouira pas.  Cette opération de nettoyage, Patarbtaale, sa femme Pasingrembe et son fils Panongebare l’ont refusée. Ils ont refusé ce monde plein de peine et sans espoir et sont assis dans le doute.

 

Explication

Le but de cette pensée est d’inciter les africains à abandonner les comportements qu’ils ont dans leurs familles et dans leurs croyances politiques et religieuses et à rester unis dans la fraternité.  Qu’ils vivent ensemble comme les gens de la même famille  afin de bâtir ensemble notre Afrique. Nos croyances politiques et religieuses sont des pistes qui nous rassemblent. Dans notre recherche du développement pour l’Afrique, cette vie ne devait pas enfreindre à notre entente.

 

                                      Proverbe du jour

« Si une Dent est unique, qu’elle soit blanche. »

Si un pays est seul, qu’il fasse de son mieux pour que ses habitants puissent vivre en harmonie et participer au développement de ce pays. C’est ainsi que l’on dit : « Si une Dent est unique, qu’elle soit blanche. »

Pengdouendé Eric ZINAABA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *