Non classé

Bãnk mondiyal sõnga Burkĩna Faso

Tõnd tẽngã taoor soab, reega bãnk mondiyal  taoor soab pʋgdga a  a Hafez Ganem  sa-sik kiuug rasem 21 yʋʋm 2018 soabã Burkĩna Faso na-tẽngã pʋgẽ. Neb a yiibã sɛk ne taab pʋgẽ, b goma bãnk mondyal sẽn zoe n sõng Burkĩna Faso tẽngã yidgr wɛɛngẽ, la sõngr b sẽn na n le sõng-ba. Koɛɛgã sẽn zẽk woto, tẽngã taoor soab a Rok Mark KABOOR wilg a sũ-noog ne teelg buud fãa bãnk mondyal  sẽn zoe n sõng  tõnd tẽngã yĩnga.

Bãnk mondyal teelgã yaa tʋʋm vugs a 3 la b tik yã, n dat n sõng  Burkĩna wakat sẽn wat pʋgẽ. Pipi yaa sẽn kẽed ne kaorengo, laafɩ, la rɩtlã wɛɛngẽ. Yiib soaba, yaa  tʋʋm noya zĩigẽ, la tẽngã yõ-koglg wɛɛngẽ.

Tʋʋmdã na kẽn sõma yĩnga, yaa  dolaarã ligd Milyõ 470 la b kõ yã. Sã n ya ne “SEFA” wã ligdi,  yaa Milyar 271 la bãnkã rɩk n kẽes tʋʋmdã na maneg pʋgẽ.

Kibarã yii Sɩdwaya, la fasozindi

 

La Banque Mondiale au chevet du Burkina Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu, le mardi 21 août 2018, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, Hafez Ganhem. Les deux personnalités ont fait le point des actions de la Banque au Burkina Faso et de ses futurs investissements dans les secteurs prioritaires de développement du pays.

Les échanges ont permis de passer en revue les projets de la Banque mondiale déjà existants au pays des Hommes intègres et pour lesquels Roch Marc Kaboré a exprimé sa satisfaction.

Pour les projets futurs, trois axes ont été dégagés : le premier axe concerne le domaine de l’éducation, de la santé et de la nutrition, le deuxième axe est celui de l’emploi et le troisième 3ème axe a trait à la sécurité.

Pour mener à bien ces projets, le Burkina Faso bénéficiera de  470 millions de dollars soit plus de 271 milliards de F CFA.

Sources : Sidwaya et Fasozine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *