Non classé

Fespako maanda a naoor 26 soab tigri

Lamusã bõn-bɩʋʋng kiuug rasem 20 yʋʋm 2018 soabã pʋgẽ. Badaare, Fespako wã tigr soagendb talla sɛk ne kiba-kɩtbã Waogdgo, Rãn hotɛll Sõmkɛta, n na n kõ sor tɩ Fespako yʋʋm 50 tig-tẽegr sẽn na n zĩnd yʋʋm 2019 soabã seglgo. Sɛkã ne kiba-kɩtbã maana minisr ning sẽn get kʋdemdã la rog-n-mikã, gilg n ges yel-soalmã yelle, la neb sẽn tʋmd Sĩnima wã tʋʋma, tõnd Burkĩna Faso pʋgẽ, n wilgd rog-n-mikã rãmb taoore.

Yaa rẽ pʋgẽ la b wilg yã, tɩ Fespako wã naoor 26 soabã tigr na n paka a kʋlens wao-fugdg kiuug rasem 23 n tɩ pag a kʋɩlens tʋʋlg kiuug rasem a 2 yʋʋm 2019 soabã pʋgẽ, Waogdgo. Rõanda tigrã, ya a naoor pis nu soab tig-tẽegre, yaa tɩ b yãk a gom-zugã tɩ ya : « nin-sabls tẽnsẽ yam dãmb sẽn zĩnd n looge, la yam paal sẽn nan wate, sĩnima wã wɛɛngẽ ». Tikrã pʋgẽ, neb a yiib n dɩk koeese, ya b sẽn yãk ned ning t’a get Fespako wã yell taoor soaba, la minisrã menga.

Koeesã pʋga, n wilgame, tɩ  zĩnga tʋʋm-mitba, tɩ b maan nin-naandse, n na n wilg yʋʋmd nins sẽn loogã, la yʋʋmd ning sẽn watã pʋgẽ, a nin-naande, tɩ tʋʋmdã gɛtb sula yaool n zĩnd ne taab n tʋme, n paam yiis yam-sõng sẽn wilgd yʋʋmd ning sẽn watã rẽ, tɩ b yãk-a na n maane, t’a yɩ bũmb sẽn ne nifu.  Fespako wã yʋʋm 50 tigr sigindb wilgame tɩ bãmb segl n saame, n na n sõng tʋm tʋmdb buud toor-toor fãa sẽn na n kẽes b yam la b minim n yãag tigrã, sẽn zoe n tʋmd-b sĩnima wã tʋʋm-minim tʋʋma la sẽn nan zãmsd-b a tʋʋma pʋgẽ, tɩ b fãa tõog n tʋm tɩ zemse. ,

Tikrã wakate, b leok sʋk kiba-kɩtb a yiib sẽn sʋkre, tikrã gom-zug wɛɛngẽ, yõ-koglg kaalmã, la rot sẽn na n deeg sĩnim maandbã b tʋʋma yĩnga, n leb n paas Fespako wã zak yelle, la sẽn kẽed gofneema sẽn yiis Milyaare, na n teel tigr ning sẽn wat-a tʋʋmd siglg na yɩ neere, la boogr ning b sẽn kẽese, sĩnim maandbã na paam n segl yʋʋm 2019 soabã tigr t’a yɩ sõma. La sĩnima wã tʋm-tʋmdb kẽes-b-mens sĩnima wã tʋʋm wɛɛngẽ. Tikrã wa n tɩ paga a kʋɩlens wĩntoog wakat 11h sẽn loog minit 30 sasa, la b boola leebgã tʋʋm-noy rãmb tɩ b naag taab n tʋme, paam-tɩ-m-paame Fespako wa wɛɛngẽ.  Tig-tẽegrã pʋgẽ, a na n yɩɩ sabaab tɩ b yiis sebre, Fespako wã tigr buud toor-toor kibay, hal a sɩngr wẽndẽ n wa tãag rũnda zugã, n gʋls-a, tɩ b tõe n paam n karemdẽ. B na n yiisa neb sẽn zĩnd n tʋm Fespako wã tʋʋm Foto kʋda, n wilgi, la b maan reem buud toor-toore, n yiis sĩnim dãmb me buud toor-toore, sẽn zĩnd tigã pʋgẽ,  (tigrã pakr la a pagbo, a kũun rãmbã taasgo)…

Antoande Dezɩɩre P. WEDRAOOGO

26e édition du FESPACO : un jubilé d’or en perspective

Ce jeudi 20 septembre 2018 s’est déroulée au Ran Hotel Somkieta, la cérémonie officielle de lancement de la campagne de communication du FESPACO 2019 en présence du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme et d’éminentes personnalités du monde du cinéma et de la culture du Burkina Faso.

Ainsi, on retiendra que la 26e édition du FESPACO 2019 se tiendra du 23 février au 2 mars 2019 à Ouagadougou. Elle marque les 50 ans de la manifestation et a pour thème : « Mémoire et Avenir des cinémas africains ».

La cérémonie a été ponctuée par deux principales interventions celle du délégué général du FESPACO et celle du ministre. Elles ont été intercalées par le dévoilage du visuel de la prochaine édition, fruit de la conception de graphistes et amélioré par une équipe de professionnels chevronnés.

On retiendra que le comité d’organisation du FESPACO s’est dit prêt pour l’organisation de la manifestation mais attend de part et d’autre des contributions et l’investissement de tous les amateurs de cinéma pour que ce jubilé d’or soit une réussite.

Des réponses données aux questions des journalistes sur le thème, la sécurité, les salles de spectacles, le siège du FESPACO, il est à noter un apport considérable de la part du Gouvernement Burkinabé à l’organisation de la présente édition de l’ordre d’un milliard de francs et une subvention de ce même montant pour appuyer les cinémas pour leur participation effective au FESPACO 2019.

Côté contenu, cette édition prévoit entre autres un colloque, un livre collectif sur le cinquantenaire du FESPACO, une exposition photo et archives, des plateaux d’animations, une foire, la projection de films, diverses cérémonies (ouvertures, remise de prix, clôture), etc…

La cérémonie a pris fin aux environ de 11h30m, et invitation est faite au secteur privé pour nouer des partenariats gagnant-gagnant avec le FESPACO.

Antoine Désiré P. OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *