Non classé

Burkĩna Faso goofneema tʋʋmtʋʋmdb tõe n wa pa b zagsẽ wã n tʋʋmdẽ

Sẽn na n yɩlẽ n koglg tʋʋmtʋʋmdbã ne bã-paal ning b sẽn boond tɩ « koronavɩrisã » ministɛɛr ning sẽn get gofneem tʋʋmtʋʋmdbã yell, maana tagsgo, n yis mõneg koeeg tʋʋlg kiuug rasem 24 yʋʋm 2020 soabã.

Sã n yaa ne Minisr Seni Wedraoogo, tags kanga yaa sẽn na n yɩlẽ n dik na-kẽnda gofneem tʋʋma wɛɛngẽ sẽn na n yɩlẽ n zab ne bãagã. Na-kẽnda nins b sẽn dɩka sʋka tʋʋmtʋʋmdbã tõe n pa b zaksẽ n wã n tʋʋmdẽ pa rẽnda  bɩ b wat tʋʋma zingẽ n reesd taaba. Minisrã kell n kosa ninbuidã tɩ waoog na-kẽnda nins b sẽn dɩk bãaga gɩdgr wɛɛngẽ wã.

Tẽegre, tẽnga taoor saob zindga tẽn-gubri sẽn sɩngd zaabr wakat a yopoe n t’a yibeoog wakat a nu sasa, sẽn sɩng ne tʋʋlg kiuug rasem 21 wã daare, nõ-rikdsa a taab me , n pogd nõ-rik kãnga.

Tʋʋlg kiuug rasem 23 yʋʋm 2020 soabã pʋgẽ ra yaa neb 99 la b ra wilg tɩ b tara bãagã, neb 89 wã yaa Waogdgo, neb a 4 Bobo, ned a 1 Hʋnde, ned a 1 Bãfoara, neb a 2 Boromo. B wilgame tɩ yaa neb a 5 n paam laafɩ, tɩ neb a 4 maan kaleem

Kibarã yii Burkina 243

Burkina/Covid-19 : Les agents publics pourraient travailler à domicile

Pour endiguer la propagation de la maladie à coronavirus (Covid-19), le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale du Burkina Faso a initié une réflexion, lit-on dans un communiqué publié par ledit ministère, le 24 mars 2020.

Cette réflexion vise, selon la note signée par le Pr Séni Ouédraogo, ministre de la Fonction publique, à adapter les conditions de travail dans l’administration publique aux différentes mesures de lutte contre le Covid-19.

« Il s’agira de proposer un plan de continuité des activités pouvant permettre certaines flexibilités telles que le travail à domicile et la rotation des agents », précise le communiqué. Par ailleurs, le Pr Séni Ouédraogo a invité les agents publics et les usagers à multiplier les mesures barrières contre la propagation du Covid-19.

Rappelons que dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus, le Président du Faso a instauré un couvre-feu de 19h à 5 h, depuis le 21 mars 2020. D’autres mesures accompagnent également cette décision.

A la date du 23 mars 2020, le Burkina Faso comptait 99 cas confirmés au Covid-19 dont « 89 à Ouaga, 4 à Bobo, 1 à Houndé, 2 à Dédougou, 1 à Banfora et 2 à Boromo », selon le Pr Marial Ouédraogo, Coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Coronavirus. Le nombre de guérisons et de décès reste inchangé. Il s’agit de 5 guérisons et 4 décès.

Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *