Non classé

Pagtɩ politik rãmba taoor dãmb talla sek ne gofneema

Tʋl-nif kiuug rasem 23 yʋʋm 2020 soabã, sẽ n tu ne Perzidã Rok Kaboore sẽ n kõ soore, gofneema taoor soaba, a Kiristof Marɩ Zozɛf Dabɩɩre n le paas ne minisr dam sõor sẽ n t’a bamb piig sega Pagtɩ nins sẽ n be  naamẽ wã n le paas naam kɩsdbã pagtɩ ramb taoor dãm kosyam na zakẽ wã.

B goma sẽ n kẽed ne na-kẽnda nins gofneema sẽ n dɩk n na n zab ne « koronaviirisa » bãaga . tɩ pagtɩ politik ramba fãa kõ b tagsgo, la b sẽ n dat tɩ b maan bũmb ninsi.

Naam kɩɩsdbã sull taoor soaba a Zefɩrẽ Diabr wilgame tɩ yaa mãoor ne Burkĩna Faso, la maoora yaa ninbuida fãa maoore,  yaa rẽ n so tɩ bamb me na n wa ne b sẽ n tar yam ninsi sẽ na n yɩlẽ tɩ d tõog n zab ne bã-yoogã.

Sã n yaa ne a Simõ Kõmpaoor sẽ n yaa pagtɩ ning sẽ n be naama poorẽ wã nõ-rɛsa, bãmb wilgame, tɩ yaa wakat bamb me sẽ na n bẽd n wilg bũmb nins sẽ n paoog sẽ n kẽed ne b na zab ne bãaga pʋgẽ. A wilgame tɩ b paama vẽnem sẽ na n song politika ramb tɩ b tõog n song n zab ne « koronaviirisa » bãaga.

Kibarã yii na-zakẽ kiba-kɩtbẽ wã

Gestion de la pandémie du COVID-19 : la classe politique fait des propositions

Sur instruction du président du Faso, le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a rencontré, en présence d’une dizaine de ministres, ce jeudi 23 avril au palais présidentiel, les partis politiques de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) et du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP).

Les échanges ont porté sur les mesures prises par le gouvernement dans la gestion de la maladie liée au coronavirus, les préoccupations et les propositions de la classe politique burkinabè pour une lutte plus efficace.

« C’est un combat pour le Burkina Faso, et nous sommes partie prenante de ce combat (…). Notre responsabilité reste pleine et entière pour ce que nous pouvons apporter à l’ensemble du pays pour que nous puissions mener ce combat contre la pandémie », a précisé Zéphirin Diabré, le chef de délégation du CFOP.

Pour Simon Compaoré, chef de la délégation de l’APMP « c’était aussi l’occasion pour nous, Majorité, de faire des observations sur les insuffisances constatées dans la gestion de la pandémie ». Il dit avoir eu des informations permettant à la classe politique d’apporter sa contribution dans la lutte.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *