Non classé

Asãnsẽo: A Zezi Arzãn Dʋʋb Kibsa

Neb nins sẽn ka be Katolikã tũudum pʋg wʋmdame tɩ b gomd Asãnsẽo la Asomsẽo la pa b fãa n mi b yiibã n bak ye. Asãnsẽo ne Asomsẽo yaool n pa naag taab ye, bũmb fãa tara a tʋʋmde, la a wakate. Asãnsẽo yaa Latẽemdo rat n yeelame tɩ rʋʋbo. Asãnsẽo yaa kiris neb tigri. Wakat buud fãa b maand-a-la Pak loogr poore, a rasem pis naase, n tẽegda a Zezi Arzãn rʋʋbo.  B rʋʋ yĩngr neb yĩngã, n  tɩ zĩ ne b ba arzãnẽ. Asãnsẽo kibsã makda  a Zezi yaoolem sɛk ne b karen-biisã, b vʋʋgrã loogr poore. A makda a Zezi belmã  tõnd vɩɩmã pʋgẽ, la  b sẽn pa le be tõnd sʋk neb yĩngã, n be sakrmã  pʋgẽ. Asãnsẽo kibsã le togsda a vʋʋsem sõng sigbu, la a le makd vɩɩm sẽn kõn sa wã.

Asõmsẽo  wã b ra boond-a lame tɩ dormesẽo tẽn-kʋdem  wẽndẽ. La sã n ya ne Ortodogs la Katolik rãmbã, a makda a Maryam sõng sẽn n ya a Zezi  ma wã sẽn pa bãng kuum  wa neba a taabã. A kẽe Wẽnnaam rĩungã pʋg ne a yĩngã, rẽ n so tɩ b boond  Asõmsẽo t’a Maryam sõng  arzãn dʋʋbo.

       Comprendre la fête de l’ascension

Dans la pratique, bon nombre de personnes, surtout qui ne sont pas de la religion catholique, confondent ascension et assomption. Pourtant, voici deux réalités similaires mais différentes.Ascension vient du substantif latin ascensio (action de monter) qui vient lui-même du verbe ascendere (ad-scandere) qui signifie monter vers. L’Ascension est une fête chrétienne célébrée quarante jours après Pâques où l’Église célèbre l’élévation du Christ : Jésus entre dans le ciel avec son corps, c’est  la montée de Jésus vers Dieu son Père.Elle marque la dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa Résurrection, son élévation au ciel. Elle symbolise un nouveau mode de présence du Christ, qui n’est plus présent physiquement dans le monde visible, mais présent dans les sacrements. Elle annonce également la venue du Saint-Esprit dix jours plus tard et la formation de l’Église à l’occasion de la fête de la Pentecôte. Elle préfigure enfin pour les chrétiens la vie éternelle.

Quant à l’Assomption de Marie, qui est appelée Dormition dans la tradition orientale, est la croyance religieuse orthodoxe et catholique selon laquelle la Vierge Marie, mère de Jésus, n’est pas morte comme tout un chacun mais est entrée directement dans la gloire de Dieu (ce qu’on traduirait communément par « montée au

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *