Non classé

Perzidã Rok KABOOR tɩ gesa Kãnsɛɛrã bãad-rãmb tɩbsg zĩiga

Sigr kiuug rasem 20 yʋʋm 2020 soabã, Burkĩna tẽngã taoor soab tɩ gilgame n gesa kãnsɛɛrã tɩbsg roog b sẽn n me Bogdg logtor yirã pʋgẽ.

Yɩɩ tʋʋl-nif  kiuug yʋʋm 2019 soabã, la b sɩng a roogã meebo. La tɩbsgã ra segd n zoe n sɩnga ro-kãng pʋg rũnda-rũnda. Koronavirisã bãag wa n kɩtame t’a tʋʋma pa kẽnd wa sẽn n segd ye. Rũnda zugã tʋʋma teed pʋsʋk zoe n be zĩigã pʋgẽ, tɩ b gũud bãngdgb sẽn na n yi tẽn-taas n wa sigl tɩbsgã tʋʋm teed kẽere. Tɩbsg roog meeb wa n na n sõnga tɩ neb nins sẽn n bẽed kãnsɛɛrã bãag tɩ b tõog n paam tɩbsgo. Roogã sã n sa, yaa bãad rãmb 1500 la a tõe n dɩk yʋʋmd fãa. Bãad rãmb wʋsg sẽn da kẽnd n tɩbsda nasaar-tẽnse, bɩ bɩ tẽns a taaba, roogã na n sõngame tɩ b kell n tɩbsd bãad-b Burkĩna Faso. Yaa kãnsɛɛrã bãase, fulfuda, yãada, la pagba poglem pʋg bãas la b na n tɩbs a pʋga. Ligd sõor sẽn kẽ tʋʋmdã pʋg taa milyaar a 8, la yaa sẽn tũ ne Kataar sõngre.

Yaa na-zakẽ n yiis kibarã t’a Rãamd lebg-a.

Centre de radiothérapie de Ouagadougou: le président du Faso visite le chantier

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité, dans la matinée du samedi 20 juin 2020, le centre de radiothérapie, en construction dans l’enceinte du Centre hospitalier universitaire de Bogodogo.

Lancés en avril 2019, les travaux de construction de ce centre sont au stade de finition. N’eût été l’avènement de la pandémie de la maladie à coronavirus, cette infrastructure serait fonctionnelle aujourd’hui. En effet, tous les équipements nécessaires au fonctionnement de cette unité sont déjà sur place et n’attendent que les techniciens, expatriés pour la plupart, pour leur installation.

Cette infrastructure vient soulager et offrir des soins appropriés aux malades souffrant de cancer. Le centre qui sera équipé d’un plateau technique performant offre, en effet, des possibilités de prise en charge de 1 500 patients par an pour un traitement complet. Les pathologies cancéreuses constituent 2/3 des évacuations sanitaires hors du Burkina Faso et la réalisation de ce centre permettra de traiter sur place plusieurs cas de cancers, notamment les cancers du col de l’utérus, de la prostate, du poumon, du rectum, de l’œsophage et de l’estomac. D’un coût estimé à environ 7,7 milliards francs CFA, la réalisation du centre bénéficie de l’accompagnement de l’Emir du Qatar à travers le Fonds qatari pour le développement.

Source : Présidence du Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *