Non classé

Sull kaseng-ning sẽn tigsd tʋʋm-noy la lagem-n-taar sula sẽn n so b mensã maana a tigs-kaseng naoor 45 soaba, Waogdg na-tẽngã pʋgẽ

Sull ninga sẽn tigimda tʋʋm-noy la lagem-n-taar sula sẽn so b mensã (SPONG)  rãmb maana  b tigs- kaseng naoor 45 soabã sẽoog kiuug rasem 23 yʋʋm 2020 soabã. Yaa minisr ning sẽn get zĩisã zãab yelle, n sõngd minisr ning sẽn get-a arzɛkã, a Polind Zʋʋre n lʋɩ tʋʋmdã taoore, tɩ tik-kasengã pak a kʋɩlense. Yɩɩ wakat b sẽn tek sullã taoor dãmbã sẽn na n yɩlẽ n kell n kẽng ne tʋʋmdã taoore, Burkĩna Faso nin-buiidã yidgr pʋgẽ.

Wa nin-sabls tẽns a taabã, Burkĩna Faso me rɩka na-kẽndre a yidgrã wɛɛngẽ. Rẽ n so tɩ sullã la tʋʋm- noy sẽn so b mens lagem taaba n na n sõng goofneema tẽnga yidgr yĩnga.

Minisrã a Polind Zʋʋre wilgame tɩ sull kãensã  kõta goofneem pãnga, a tʋʋma pʋgẽ,  ba ne tʋʋm-noy nins sẽn so b mensã tʋʋm pa le kẽnd sõma ye.  Sẽn sɩng ne yʋʋm 2015 soabã, b sẽn sõng goofneema ta milyaar 63 la zaka, yʋʋm 2014 n ta yʋʋm 2017 soabã, yaa milyaar koabg la zak la sula wã kẽes yã. Yaa rẽ tɩ minisrã wilg tɩ tigs-kãnga yaa bũmb  sẽn n wilgde, tɩ bas-yard bee sulã tʋʋm pʋga.

Leb n yɩɩ wakat Kanada tẽng rao a Sa Nasy Fostɛɛr sẽn dɩk koɛɛg b tẽngã yʋʋr yĩng wilg tɩ Kanada rãmb bee yẽsg pʋgẽ n na n sõng sulã ne ligd sõor na ta dollarã ligd milyão 15, sẽn na yɩlẽ tɩ sulã yiid zu-loees kẽer wala rogma yaagre, rɩtlã, la kom-pugli wã kaorengo.

Bãnk Atalãntik taoor soabã a Mohamɛd Sẽmpoore, tʋʋmdã ba-yãkdg  a wilgame tɩ sula nins sẽn so b mensã yãagda bãmb bãnka wʋsgo, rẽ n so tɩ bãmb be b poorẽ. A togsame tɩ yaa lagem-n-taar sula la tʋʋm-noy sẽn so b mens bãmb 150 n tʋmd ne bãnk Atalãntiki. Koeesã zẽkr loogr poore, sulã neb maana vote n yãk taoor dãmbã sẽn na n led neb nins sẽn da be-b taoor yʋʋm a naasã pʋgẽ. B yãka neb a wɛ  tɩ b na n le zã sullã yʋʋm a naase. A Malao Kalule Kiristɛl la b yãk t’a lʋɩ (SPONG) sullã taoore. A yaa sull ninga b sẽn boond tɩ “Kildrẽnd biliv” (children believe) taoor soaba. Taoor soab paalgã pʋʋsa a sẽn n deeg ned ning zĩigã a Zʋlƴɛt Kõmpaoor tʋʋm-toogo, la a kell n kos-a yãagre, sẽn na n yɩlẽ tɩ tʋʋmdã tall rasãnde.

A zʋlɩɛt kõmpaaor me pʋʋs-a-la ne a paoogo, la a pʋlem tɩ sẽn ya wakat ning fãa a na n yãag-a lame sẽn na n yɩlẽ tɩ (SPONG) sullã tʋʋm kell n kẽng taaore n sõng Burkĩna Faso a yidgrã pʋgẽ. Yɩɩ wakat tʋʋm-noy la lagem-n-taar sula 24 sẽn wa n kẽe ( SPONG) sull-kasenga pʋgẽ. Rũnda zugã yaa tʋʋm-noy sẽn n so b mens la lagem-n-taar sula 232 n be (SPONG) sullã pʋga.

Zɩll KAFAANDO

45ème Assemblé générale du SPONG : le conseil d’administration renouvelé

Le Secrétariat permanent des Organisations non gouvernementales (SPONG) a tenu, ce jeudi 23 juillet 2020 à Ouagadougou, sa 45e Assemblée générale ordinaire, sous la présidence de la ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire, Pauline Zouré. L’occasion a été saisie pour renouveler le Conseil d’administration du SPONG afin de poursuivre les actions menées en faveur de l’amélioration du bien-être des populations au Burkina Faso.

Le Jeudi 23 juillet 2020 s’est tenue, la 45 ème assemblée générale ordinaire du SPONG au centre national Cardinal Paul ZOUNGRANA de Ouagadougou, cette assemblée a été présidé par madame Pauline ZOURE ministre déléguée chargée de l’aménagement du territoire et sous le parrainage de Monsieur Mohamed SIMPORE directeur générale de la banque atlantique. Pour le ministre, les Organisations non gouvernementales et les Associations de développement (ONG/AD) interviennent aux côtés de l’Etat en tant que partenaires pour  la mise en œuvre et le suivi-évaluation des , elle a ajouté que bien que les actions des ONG/AD soient faiblement capitalisées,  sur les cinq dernières années, leur contribution s’est établie en moyenne à 63,36 milliards de F CFA et est restée croissante de 2014 à 2017 avec une moyenne annuelle de 101,10 milliards de F CFA. La tenue régulière de cette Assemblée générale ordinaire démontre, selon la ministre, le souci de transparence et de reddition de compte que fait montre le SPONG vis-à-vis de ses membres. « Nous ne pouvons qu’apprécier positivement cette démarche qualité »

Les autorités ont promis de continuer d’accompagner l’initiative des ONG et associations de développement réunies au sein du SPONG. Nancy J. Foster, Chef de la coopération de l’Ambassade du Canada au Burkina, représentant l’Ambassadeur et parrain de la rencontre, a confié que des discussions sont en cours afin de fournir une assistance supplémentaire pouvant aller jusqu’à 15 millions de dollars canadiens en vue de faire face aux besoins urgents en lien entre autres avec la planification familiale, la sécurité alimentaire et le maintien des filles à l’école.

Quant à l’invité d’honneur, Mohammed Simporé, Directeur général de la Banque Atlantique, il a salué la « confiance placée par les ONG et associations de développement dans la Banque Atlantique Burkina Faso » matérialisée par la présence dans son portefeuille de plus de 150 clients de type ONG, fondations, associations de développement.

A l’issue des allocutions, les membres du collectif d’organisations ont procédé au renouvellement de leur Conseil d’administration (CA) pour un mandat de quatre ans. La nouvelle équipe est composée de neuf membres dont six nouvelles personnes et trois autres qui ont déjà fait deux ans. 

La présidente entrante du CA du SPONG, Mavalow Christelle Kalhoulé, par ailleurs Directrice pays de Children Believe a noté que le contexte actuel demande beaucoup plus de travail. « Nous allons nous appuyer sur les acquis du CA sortant. Nous allons nous attarder sur les priorités du moment, surtout renforcer les services aux membres et accroître la capacité financière du SPONG. Il y a également le plan stratégique qui doit être revisité », a-t-elle souligné.

Juliette Compaoré, présidente sortante du CA et Secrétaire exécutive de l’ONG ASMADE, s’est réjouie du bilan de son mandat. Elle a souhaité bon vent à la nouvelle équipe. « Nous avons travaillé quatre années durant, entre autres, à renforcer la restructuration du collectif, la collaboration entre les organisations, assurer le renforcement des capacités des structures en termes de veille, renforcer le membership du SPONG qui est passé de 165 à 232 membres. Et aujourd’hui nous avons accepté 24 nouvelles structures », a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *