Non classé

Gofneemã rot sõor sẽn ta bãmb 170 meeb n pa yɩ sõma

Sẽn sɩng ne sigr kiuug rasem 10 yʋʋm 2021 soabã, gofneerã tʋʋm-noy rot kẽer sãma Reezẽo rãmb kẽer pʋsẽ. Ro-kãens sʋkã, lekollsã sõor sẽn taa 110. Yaa rẽ tɩ miniisr ning sẽn get kibayã kũuni, n le ya gofneer no-rɛɛsã wilg kiba-kɩtbã miniisr dãmbã sɛk sẽn zĩnd sigr kiuug rasem 16 yʋʋm 2021 soabã poore.

Sã n ya ne a Useeni TÃMBƲƲRA miniisr ning sẽn get kibayã kũuni n le ya gofneer no-rɛɛsã,  wilgame tɩ rotã sãoongã tũuda ne tʋʋmã sẽn pa tũ sore. Makr wa teed nins b sẽn tall n me wã sã n pa yɩ sõma, tɩ tʋʋmdã me paam pʋg n gese, rẽ n wat ne zu-loe-kãenssã. Miniisrã kell n bẽdame n wilg tɩ miniisr ning sẽn get meebã la kaorengã miniisr na n sega kiba-kɩtbã n gom zu-loɛɛgã yelle. A Useeni TÃMBƲƲRA leb n pasaame, tɩ miniisr dãmbã tigsg pʋgẽ, b kõo miniisr ning sẽn get meebã sor t’a maan sebr n wilg bũmb nins sẽn kɩt tɩ meebã tʋʋm pa tũ wã. Tẽegre, sig-noy kiuugã pʋgẽ lekolls wʋsg sãama Burkĩna Faso Reezẽo kẽer pʋsẽ : Dãnde sẽn be Hobaasẽ wã pʋga, tɩ karen-biig maan kaalem sẽn tũ ne karen-doogã sẽn lʋɩ n dĩ-a, tɩ neb 24 paam sãmpogre.

Kibarã yii Faso.net

Burkina : Plus de 170 infrastructures publiques en situation de dégradation (conseil des ministres)

A la date du 10 juin 2021, plus de 170 infrastructures publiques sont en situation de dégradation ou ont subi des dégradations dans presque toutes les régions.

Parmi ces infrastructures, 110 concernent le ministère de l’éducation dans toutes les treize régions du pays. C’est ce qui ressort de la communication orale faite par le ministère en charge de l’urbanisme, au conseil des ministres de ce mercredi 16 juin 2021, sur les cas de sinistres des bâtiments publics, répertoriés depuis le début de la saison pluvieuse.

 Selon le porte-parole du gouvernement, Ousseni Tamboura, plusieurs causes peuvent expliquer cette situation. Il s’agit de l’insuffisance dans les dossiers techniques d’appel à concurrence, l’insuffisance du suivi-contrôle des travaux, la mauvaise qualité des matériaux de construction et le non-respect de la garantie décennale qui accompagne souvent les marchés. Compte tenu de l’importance du sujet, le porte-parole du gouvernement a annoncé la tenue, demain 17 juin 2021, d’un point de presse avec le ministre de l’éducation et celui en charge de l’urbanisme sur la question.

 « Le conseil des ministres a également instruit le ministère en charge de l’urbanisme de lui présenter dans les meilleurs délais un rapport avec des actions fortes par rapport à cette situation », à déclarer le ministre Tamboura.En rappel, depuis le début de l’hivernage, l’on note l’effondrement de plusieurs infrastructures notamment des écoles à travers le pays. A Dandé, dans la région des Hauts-Bassins par exemple, l’effondrement d’un bâtiment de trois classes, le 24 mai dernier, a causé le décès d’un élève et fait 24 blessés.

Le Faso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *