Non classé

Tɩɩg la vɩɩm

Sigr kiuug rasem 23 yʋʋm 2021 soabã, sull ning b sẽn boond tɩ Muvema Ekolozik di Faso wã maana tɩɩsã daare. Rõand yʋʋmdã yɩ a vuk a 3 soaba. Tʋʋmdã kʋɩlens pakr yɩɩ  Bãngrweoogo. Yaa miniisr ning sẽn get wen-vɩʋʋgã koglgo a Simyão SAWADG la b yãk t’a lʋɩ tʋʋmdã taoore. Tɩɩsã daar a naoor a tãab soabã gom-zug yaa «  tɩɩsã, la wen-vɩʋʋgã koglg Sayɛllã tẽns pʋsẽ.

Sẽn sɩng ne yʋʋm 2018 soabã, Muvma Ekolozik di Faso rãmb yãkda wakat n maan tɩɩsã daare. Rõanda yʋʋmdã b yãk sigr kiuug rasem 23 n na n ta a rasem 26 n tigim neb nins fãa sẽn tʋmd tɩɩsã la wen-vɩʋʋgã pʋgẽ wã, tɩ b na n pʋɩ taab yam la bãngre, sẽn kẽed ne wen-vɩʋʋgã koglg wɛɛngẽ. Yaa rẽ tɩ b yãk gom-zu-kãngã « tɩɩsã, la wen-vɩʋʋgã koglg Sayɛll tẽnsã pʋsẽ ». B ra yãka miniisr ning sẽn get wen-vɩʋʋgã koglg t’a wa lʋɩ tʋʋmdã taoore, la a tʋma no-rɛɛs tɩ wa zĩnd a yʋʋr yĩnga.

Tʋʋmdã kʋɩlens pakrẽ neb wʋsg rɩka koees n gom tɩɩsã sẽn wat ne yõod nins vɩɩmã pʋgẽ. A siglgã taoor soab a Rodirik ILU: «  tɩɩsã yaa bũmb sẽn sõngde.  Bala, a kogenda wen-vɩʋʋgã la ninsaalbã vɩɩm, sẽn yɩɩd fãa Sayɛllã tẽnsã pʋsẽ. Yaa rẽ la b tik yã, n yãk gom-zugã ». Tɩɩsã daar naoor a tãab soabã ba-yãkd a Oliviye PAARE wilgame tɩ bũmb ning sẽn pɩʋʋgd tõnd zamaanã pʋg rũnda-rũnda wã, yaa tɩɩsã sẽn pa paamd koglgã.

B na n dɩka rasem a tãab tõr n sigl sõasga, reem, la b wilg tɩɩsã sẽn wat yõod nins tõnd vɩɩmã pʋgẽ. Tʋʋmdã na n paga a kʋɩlens sigr kiuug rasem 26 yʋʋm 2021 soabã.

Zɩll KAFAANDO

Environnement : la 3ème édition du Salon international de l’arbre a ouvert ses portes

La troisième édition du Salon International de l’Arbre (SIA), organisée par le Mouvement Écologique du Burkina ( M.Ec.b) , a ouvert ses portes le mercredi 23 juin à Ouagadougou, au sein du Parc Urbain Bangr-Weogo. La troisième édition est placée sous le patronage du Ministre en charge de l’environnement, Monsieur Simeon SAWADOGO, représenté par son directeur de cabinet. Le thème retenu pour la troisième édition est : « Arbre et restauration des écosystèmes sahéliens », la présente édition veut montrer l’arbre comme facture essentiel du processus de restauration des écosystèmes sahéliens.

Cette  troisième édition du SIA  sonne comme une  réponse à l’appel des Nations Unies visant à engager l’humanité dans une décennie de restauration des écosystèmes (2021-2030). Le SIA veut donc travailler à placer l’arbre au cœur de ce processus de restauration, d’où le choix du thème  pour mener les réflexions tout au long des quatre jours, selon le coordonnateur du comité d’organisation  Monsieur Rodrigue Hilou. Pour le parrain de cette troisième édition Monsieur Olivier PARE promoteur d’un bosquet privé à Diébougou,

«Aujourd’hui, tout ce qui se passe autour de nous, l’indiscipline, les guerres, tout le monde est tendu. Pour un peu, tout le monde est énervé. Je crois peut-être que c’est dû aux réchauffements climatiques. » Ce sont des panels des expositions et des animations musicales qui marqueront cette activité qui fermera ses portes le 26 Juin 2021.

Jules KAFANDO  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *