Non classé

Burkĩna Faso rãmb paama kũuni

Sẽoog kiuug rasm 21 yʋʋm 2021 soabã, Eta zini no-rɛ,es sẽn be Burkĩna Faso wã, a Sãdra Kalark rɩka tɩt sõor sẽn ta bãmb 151 200 n ning a Saglmay WEDRAOOGO, Burkĩna Faso miniisr ning sẽn get laafɩ wã yell nugẽ. Yaa bogb yʋʋr b sẽn boond tɩ Geondsonde.

Geonsond Geasẽnde, la b na n bog nin-buiidã n paam n zab ne Koviid 19 bãaga. A Sãndra Kalark wilgame tɩ kũunã yaa sẽn  kẽed ne Amerik tẽngã taoor soaba a Zobaydɛnd sẽn da pʋlm sig-noy kiuug rasem 17 sẽn loogã. Kũunã leb n makda Burkĩna Faso ne Eta zini tʋmd-n-taar sẽn kẽnd toto. Wakat sẽn wat pʋgẽ, nin-buiidã tõe n wa yãka b sẽn dat bokr ninga « Astrazeneka wã, ne « Geondsond, Geonsond Geasẽnde » wã sʋka

Kibarã yii le Faso.net

Lutte contre le coronavirus : Le Burkina Faso reçoit 151 200 doses du vaccin Johnson & Johnson Jansen

Les États-Unis offrent 151 200 doses du vaccin « Johnson & Johnson Jansen » contre la COVID 19 au Burkina Faso. Dans l’après-midi de ce mercredi 21 juillet 2021 à Ouagadougou, l’ambassadrice des Etats Unis au pays des hommes intègres, Sandra Clark, a officiellement remis lesdites doses au ministre burkinabè de la santé, Pr Charlemagne Ouédraogo.

« Ce don fait partie des 80 millions de doses annoncées par le président Biden le 17 mai dernier. Il est aussi le fruit de l’étroite collaboration entre les États-Unis, le Burkina Faso et les autres partenaires internationaux pour mettre fin à cette pandémie », a expliqué Sandra Clark.

Désormais, la population pourra choisir entre les vaccins « AstraZeneca » déjà utilisé au Burkina, et « Johnson & Johnson Jansen ».

Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *