Non classé

Kiba-kɩtbã soog-b-mens tigs-kaseng naoor a 9 soabã paga a kʋɩlense

Ãnduni wã kiba-kɩtb soog-b-mens tigsg b sẽn boon tɩ Fɩlɛp a naoor a 9 soabã sẽn zĩnda Waogdgo Burkĩna Faso na-tẽnga. Yɩɩ  sapaolg kiuug rasem 10 yʋʋm 2021 soabã la a sɩng yã.  La  yaa kiba-kɩtb buud toor-toore, sẽn yit ãnduni wen-vɩɩs a naasã n wa n zĩndi. B zĩndame, n pʋɩ taab minim la buud toor-toor sẽn kẽed ne kiba-kɩtbã na soog-b-mens n tʋm kibayã kɩsg wɛɛngẽ. A lebg n paga  

Kʋɩlens sapaolg kiuug rasem 12 yʋʋm 2021 soabã. A naoor a wɛ soabã gom-zug yaa « wakat ninga laafɩ wã, yõ-koglg kaalmã, la politikã no-koɛɛm sã n wa be be ãnduni wã pʋgẽ, bɩ d tʋm tɩ kibayã kũun dot tall yõod nin-sabls tẽnsã pʋsẽ, n naf nin-buiidã» Rasem a tãab pʋgẽ, b rɩa sõasg la vẽnegr buud toor-toor n taas kiba-kɩtbã, sẽn na n yɩlẽ tɩ b bãng sor ning b sẽn tõe n dɩke, n seg zu-loees nins pʋs d sẽn be wã, n tõog n tʋm tʋʋmdã ne bãng-minim. Tigs-kãngã pʋgẽ b tẽega b kiba-kɩt-taas sẽn maan kaalem: a Norbɛɛr ZÃONGO, la a Maari Solay yelle.

9e édition du FILEP : Les participants demandent la réouverture des frontières terrestres dans l’espace CEDEAO

Les rideaux sont tombés sur la 9e édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP), le vendredi 12 novembre 2021 à Ouagadougou. A l’issue de ces 72 heures d’échanges, les participants ont émis des doléances dans un document qu’ils ont baptisé « l’appel de Ouagadougou ».

Le 10 novembre 2021, le Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP) débutait. En trois jours, neuf panels ont été animés. Ce vendredi 12 novembre, c’était la fin du colloque. Les sujets évoqués entraient en droite ligne avec le thème de la 9e édition, qui est : « Au carrefour des crises sanitaires, sécuritaires, politiques et des mutations technologiques, construisons des médias résilients au service des citoyens africains »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *