Non classé

Gosneera taoor soab tɩ kẽnga Tugã soolmẽ wã n tɩ kaag nin-wẽnsã sabaab sẽn kɩt b rãmb zoe n bas b tẽnsã

Yʋʋm-vẽkr kiuug rasem 15 yʋʋm 2022 soabã, a Lasina ZERBO, Burkĩna Faso gosneerã taoor soab zĩnda Tugã Suuru Porvẽesa pʋga. A kẽngame n tɩ ges neb nins sẽn zoe n bas b tẽnsã n wa yõk gãag sobendã. A ka kẽng a yembr ye, tɩ bala, miniisr ning sẽn get sodaasã, la miniisr ning sẽn get yõ-koglgã, n paas miniisr ning sẽn get sõng-sõng taabã yãag-a lame.

Ya a sẽn zĩnd Kaya yʋʋm-sar kiuug rasem 25 wã loogr poore, la a sẽn ket n kẽnd taoor ne gilgrã. Gilgrã yaa sẽn na yɩl n keng neb nins sẽn zoe n bas b tẽnse, sẽn tũ ne yõ-koglg kaalmã sabaabo. Ministɛɛr ning sẽn get  sõng-sõng taabã tʋʋm-noor a yembr sẽn be BukldiMuhund Reezõ wã pʋg wilgame tɩ yaa neb sõor na ta bãmb 50042, n zoe  n wa yõk gãag-sobend Reezẽ wã pʋgẽ. Tugã tẽngã pʋga yaa neb 12 000 n be be.

Gilg n gesã pʋga, yaa zĩis a tãab b maneg n deeg zoɛtbã la a Lasina ZERBO tõog n ta. Pipi yɩɩ karen-bi bãoonesã kaoreng zĩigẽ  b sẽn deegd kom-bãoonesã.  Rẽ poore, a kẽnga Liise porvẽsɛllẽ wã, bala, zĩ-kãnga, kambã ne b roagdbã sõor yaa wʋsgo. Neb nins sẽn paam gossneerã taoor soab kaagrã wilga b sũ-noogo, ne b porvẽesã biig sẽn yãk yam n na n tẽeg b yellã. Gosneerã taoor soab rɩka tẽngã taoor soab koees n taas-ba, la a naag-b tɩ b rɩ. A Lasina ZERBO kenga b pelse, n wilg-b tɩ b naag taab n kos tɩ laafɩ tõog n lebg n wa Burkĩna Faso.

Neb nins sẽn wa n yõk gãag sobendã pẽga gosneerã, la b pʋʋs barka. B wilgame tɩ b modg wakat fãa n sõngd bãmb tɩ b paamd bũmb n kõt b noore. B wilgame tɩ teelgã sõngd-b lame tɩ b tõe n ket n gãd b burkĩndã. B kosame tɩ  b paas rɩɩbã, la gãas zĩisi. Gosneer kɩt tɩ yõ-koglgã paam pãng zĩisã pʋsẽ n paase.

Gosneerã taoor soab wilgame t’a wʋma b kosgã la pʋlemdame t’a na n maoome tɩ rẽ fãa paam pidsgu.

Gilgrã poore, Gosneerã taoor soab kell n sega reezẽo wã sodaas taoor dãmba. A pẽng-b-la sõma, n wilg tɩ b sẽn tʋmd tʋʋm ninsã yaa sõma. A wilg-b lame t’a sũur yaa noogo, a kotame tɩ b kell n tall raoodo, sẽn na n yɩlẽ tɩ b zab n fãag tẽngã.

Tugã rãmb pẽnga gosneera taoor soaba, n ning-a zɩlemde, sẽn na yɩl t’a tõog n tʋm neere.

Kibarã yii permye miniistɛɛrã kiba-kɩtb nengẽ

Burkina : le Premier ministre encourage les déplacés internes et les FDS à Tougan

Le Premier ministre Lassina Zerbo, a effectué ce samedi 15 janvier 2022 une visite officielle à Tougan dans le Sourou par ailleurs sa province d’origine. Ce retour aux sources pour le Chef du Gouvernement était aussi une occasion de s’enquérir des conditions d’accueil, de prise en charge des personnes déplacées internes (PDI), d’encourager les unités combattantes et les autres agents de l’administration sur le terrain. Il était accompagné des ministres en charge des Armées, de la Sécurité intérieure et de l’action humanitaire.

Après Kaya dans le Centre-nord le 25 décembre dernier, le Premier ministre Lassina Zerbo poursuit ses tournées à la rencontre des personnes affectées par la crise sécuritaire. Le Chef du Gouvernement s’est rendu dans son Sourou natal qui abrite le plus grand nombre de Personnes Déplacées Internes (PDI) après Kaya. Selon les données des responsables de la direction régionale en charge de l’action humanitaire, il existe 50 042 PDI à ce jour dans la région de la Boucle du Mouhoun, dont environ 12 000 à Tougan.

Le Chef du gouvernement a pu visiter tous ces déplacés répartis sur trois sites : le centre d’éveil et d’éducation préscolaire de Tougan qui accueille les tout-petits, les plus jeunes réunis au lycée provincial et leurs parents sur un autre site. Ce sont des PDI très enthousiastes qui ont accueilli un fils de la province venu leur rendre visite, partager avec eux un repas, mais surtout transmettre le message de soutien, de solidarité, d’encouragement du Président du Faso. A toutes les étapes, le Chef du Gouvernement a aussi adressé un message d’espoir, celui de ramener la paix et la sécurité à ces populations afin de leur permettre de regagner leurs localités d’origine. Pour y parvenir, a indiqué, le Premier ministre, il faut l’unité, la cohésion, la solidarité pour gagner le combat de la lutte contre le terrorisme, un vœu cher au Président du Faso.

Les PDI ont remercié le Gouvernement à travers le ministère en charge de l’action humanitaire pour le sacrifice au quotidien consenti pour leur apporter le minimum vital afin de garantir leur dignité et leur intégrité. Elles ont profité de la visite du chef du gouvernement pour lui adresser quelques doléances. Il s’agit notamment, de l’augmentation de la dotation en vivres, en abris et des capacités d’accueil des établissements scolaires, le renforcement du dispositif sécuritaire et favoriser un retour rapide dans leurs localités d’origine.

En guise de réponse à la kyrielle de doléances, le Premier ministre a rassuré que les efforts seront poursuivis sur l’ensemble du territoire pour permettre à ces personnes affectées par le terrorisme de vivre dignement. Lassina Zerbo a salué la reconnaissance des efforts du Gouvernement par ces déplacés, mais également la coexistence pacifique qui a toujours caractérisée les communautés de cette partie du pays.

Une autre étape de cette visite a été la rencontre entre le Chef du Gouvernement et les forces de défense et de sécurité et les responsables des structures déconcentrées de l’Etat, tous engagés sur le terrain dans la défense de la patrie. Lassina Zerbo s’est dit très satisfait de la détermination de ces hommes et des résultats obtenus. Il les a invité à maintenir le cap pour libérer le territoire tout en les rassurant que le Gouvernement, sous le leadership du Président du Faso, travaillera à les accompagner dans ce combat.

Cette visite à Tougan aura permis au chef du Gouvernement de recevoir des messages de soutien et les bénédictions de la population de Tougan pour mener à bien, la mission qui lui a été confiée par le Président du Faso.

Après Tougan, Lassina Zerbo envisage des sorties dans d’autres localités du pays, toujours à la rencontre de ses compatriotes.

Source : DCRP/Primature